VDC

VDC (Virtual Design and Construction)

Le VDC est une combinaison de nouvelles technologies numériques (BIM+) mises en place avec un système de travail et de gestion (PPM) adéquat, soutenant les personnes travaillant ensemble sur le projet, de manière intégrée et simultanée (ICE).

• ICE
Integrated Concurrent Engineering

• BIM+
Building Information Modeling

• PPM
Project Production Management

CADRE VDC

Qu’est-ce que le VDC ou Virtual Design Construction ?

Comment ce système fonctionne ? Quels sont ses avantages ?

Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !

Qu’est-ce que le VDC (Virtual Design and Construction) ?

VDC consistent à utiliser la modélisation des informations du bâtiment, Building Information Modeling (BIM) pour la conception et la construction virtuelles de projets. Le Virtual Design and Construction (VDC) est utilisé pour gérer le produit, les processus et les structures de travail. Il peut également prendre en charge l’organisation optimisée de l’équipe d’exploitation pour atteindre des objectifs spécifiques.

La modélisation des informations du bâtiment (BIM) est une représentation digitale des propriétés physiques, des informations et des fonctionnalités d’un projet. Ce processus rend le flux de travail plus efficace, améliore la qualité et réduit les risques.

En effet, le Virtual Design and Construction (VDC) permet de :

• réduire les couts de vos projets
• réduire le délai de vos projets
• améliorer la qualité de vos projets
• améliorer la sécurité des travaux de vos projets
• améliorer la valeur ajoutée pour le client (vos employés par exemple)
• optimiser l’exploitation de votre projet
• optimiser la maintenance de votre projet
• suivre l’avancement des travaux standards
• minimiser les gaspillages de votre projet
• valider et améliorer les techniques de votre projet

En résumé, le Virtual Design and Construction améliore la performance du projet pour répondre aux objectifs du client et du projet. 

Avantages de la conception et de la construction virtuelles avec le cadre VDC (Virtual Design and Construction)

DELAIS ET COUTS
Les processus VDC (Virtual Design and Construction) permettent d’économiser du temps et de l’argent. Il permet une analyse plus précise des coûts de préconstruction ou de construction. Les processus fonctionnent de façon intégrée ce qui permet de réduire les délais.
COLLABORATION ET COMMUNICATION
Les séances ICE (Integrated Concurrent Engineering) VDC (Virtual Design and Construction) permettent aux parties prenantes de collaborer plus efficacement, fournissant à chacun toutes les informations de conception sans perte d’information. Les parties prenantes se posent plus de questions et au bon moment.
SECURITE ET LOGISTIQUE
Le VDC (Virtual Design and Construction) permet de répondre aux objectifs projet de sécurité et de logistique. Les parties prenantes peuvent mieux identifier et d’évaluer les problèmes de sécurité avant le début de la construction afin de réduire ou éliminer les risques. Il permet améliorer la production avec l’analyse de la logistique et réduire l’impact social et environnemental.
QUALITE ET ENVIRONNEMENT
La visualisation de la préconstruction ou construction avec les séances ICE (Integrated Concurrent Engineering) élimine les erreurs de construction et améliore la qualité des résultats. Il est possible avec les systèmes intégrés et les processus intégrés de fournir des données pour l’évaluation de la performance énergétique et l’évaluation de la durabilité des bâtiments (Green BIM).

Quelle est l’origine du Virtual Design Construction ?

Le concept VDC (Virtual Design and Construction) a été développé pour la première fois par le CIFE (Center for Integrated Facility Engineering) de l’Université de Stanford en Californie en 2001. Celui-ci vise à étudier comment les résultats des projets peuvent être améliorés grâce à l’utilisation du BIM.

Il s’agit de s’assurer que cette amélioration des résultats profite à tous, au client, propriétaire, aux concepteurs, aux entrepreneurs, aux utilisateurs, aux personnes de maintenance, en résumé à toutes les parties prenantes du projet. 

« Virtual Design and Construction améliore la performance de votre projet pour répondre aux objectifs du client et du projet »

Aujourd’hui, la méthodologie CIFE s’est imposée comme le moyen le plus efficace de réaliser de meilleurs projets. Cela, en moins de temps et de coûts que prévu, avec plus de sécurité et avec une qualité supérieure.

Quel est l’objectif de Virtual Design Construction ?

De nombreux clients visent à accroître l’efficacité et la durabilité de ses projets de construction. Cela, en réduisant les coûts d’exploitation sur le cycle de vie, notamment l’entretien et l’exploitation des bâtiments. De même en ce qui concerne le coût initial de la construction.
Le cadre VDC (Virtual Design and Construction) cherche à aider les entreprises à résoudre les problèmes et à améliorer la qualité des processus du projet, en identifiant les aspects important du travail, les objectifs du client et du projet. Le but étant d’améliorer la collaboration des parties prenantes afin d’atteindre les mêmes objectifs.

Quelles sont les composantes du Virtual Design Construction?

Le VDC est une combinaison de processus efficaces, de méthodes et d’outils modernes intégrés dans un même système. Voici ses composantes :

ICE (Integrated Concurrent Engineering)

ICE (Integrated Concurrent Engineering) est le grand catalyseur de la méthodologie VDC (Virtual Design Construction). ICE consiste à développer, montrer, expliquer et prendre des décisions sur:
– l’organisation
– les processus de collaboration
– les processus de production
– les processus BIM+
– les modèles POP
– les livrables
– les indicateurs

Les réunions ICE (Integrated Concurrent Engineering) sont interdisciplinaires et intègrent les technologies modernes de visualisation. Elles permettent également un travail simultané sur la conception du projet afin d’introduire et d’approuver des modifications beaucoup plus rapidement.

Une réunion ICE s’avère être plus efficace que l’envoi de courriels d’une discipline à l’autre. Les bonnes parties prenantes doivent seulement être parfaitement impliquées durant ce temps. C’est un moyen important pour réussir à prendre les bonnes décisions, de manière efficace, pertinente et durable.

BIM+

Il s’agit d’un élément important de la méthode VDC.

BIM+ facilite les processus de prise de décision. Les problèmes de conception peuvent être facilement communiqués à l’équipe de projet ou au client par ce biais. Le BIM+ est utilisé pour partager des informations avec les parties impliquées dans le projet, et les décisions sont prises directement dans un modèle BIM.

En BIM+ visualisation et à la simulation sont les mécanismes clés pour obtenir des informations intégrées.

PPM (Production Production Management)

La gestion de la production de projet (PPM) est l’application des théories, des principes et des méthodes de la science opérationnelle pour mieux comprendre, contrôler et améliorer la livraison du projet.

Le PPM (Production Production Management) cherche à optimiser le coût global, les délais, la qualité et la portée du projet. Pour ce faire, il faut utiliser les leviers de conception du processus, de capacité, d’inventaire et de variabilité.

Pourquoi utiliser Virtual Design and Construction dans la conception des projets?

La conception et la construction virtuelles (VDC) est une organisation de travail pour surmonter les problèmes du secteur de la construction, notamment sur la phase d’étude et de conception des projets. Elle est considérée aussi comme un véritable système de révolution de construction.

Les faibles niveaux d’efficacité, les faibles marges bénéficiaires et les problèmes de qualité conduisent les entreprises de construction à chercher des méthodes pour améliorer la gestion de l’information, l’interaction et la communication. Le VDC (Virtual Design and Construction) vise à fournir des solutions efficaces pour intégrer les données multidisciplinaires requises pour toutes les phases du cycle de vie du projet. Ceci, y compris la conception, la construction, la maintenance et la démolition ou la réhabilitation d’un projet.

Des expériences réalisées avec VDC (Virtual Design and Construction) montrent que l’investissement permet d’accroître la productivité, d’améliorer la qualité des produits et des services, de réduire les coûts d’exploitation et d’augmenter les bénéfices.

Comment le Virtual Design and Construction améliore les objectifs de performance des entreprises ?

Le VDC (Virtual Design and Construction) permet de construire un modèle virtuel d’un projet avant même que les travaux ne commencent. Il faut cependant noter que le problème actuel avec les nouvelles technologies n’est pas toujours de trouver les avantages, mais seulement d’utiliser un modèle virtuel de la construction. L’obstacle principal peut-être de savoir quel bénéfice peut obtenir l’entreprise en utilisant le système VDC.

« VDC est une organisation de travail pour surmonter les problèmes du secteur de la construction, notamment sur la phase d’étude et de conception des projets »

Pour y remédier, voici quelques avantages notables !

Pour le client, c’est le moyen d’identifier un élément différenciateur lui apportant une réelle valeur ajoutée

Le secteur de la construction possède l’un des processus d’appel d’offres les plus coûteux et les plus longs. Cela est dû à la grande complexité des projets. Dans un projet de construction traditionnel, l’architecte travaille avec le propriétaire pour concevoir le projet, puis le propriétaire travaille avec le directeur de la construction ou l’entrepreneur général pour transformer cette conception en réalité. Cette gestion de projet traditionnel multiplie les interlocuteurs et possède des déformations et pertes d’informations importantes, impactant sur les coûts, les délais et la qualité des projets. Parfois même une grande partie du projet et à revoir. Cependant, le VDC (Virtual Design and Construction) et l’IPD (Integrated Project Delivery) peuvent être utilisées par les entreprises de construction pour éviter ces problèmes.

En effet, en utilisant ce cadre de travail, les entreprises peuvent démontrer leurs compétences en matière d’organisation et de collaboration. Des éléments essentiels pour mener à bien le projet.

Avec le VDC (Virtual Design and Construction), les ingénieurs et les architectes peuvent travailler ensemble pour créer un modèle visuel du projet à présenter au client. Des modèles intégrés qui comprennent des informations sur les produits qui seront utilisés dans la construction. Cela inclut aussi les processus qui doivent être exécutés pour obtenir le résultat final.

Dans ce cas, l’organisation de ces processus démontre l’expertise et aide les entreprises de construction à remporter davantage de projets.

Le Virtual Design and Construction améliore l’estimation des coûts des projets

Le calcul du coût d’un projet est l’un des plus grands défis que doivent relever les entreprises du secteur de la construction dans le cadre de grands projets. Avec la conception et de la construction virtuelles avec le VDC (Virtual Design and Construction), celles-ci peuvent cependant utiliser des logiciels de gestion des informations sur les bâtiments (BIM). Ceci afin d’extraire des données de leurs modèles numériques et de créer des estimations de coûts plus précises.

Le processus de collaboration inhérent à la conception et à la construction virtuelles améliore également la précision des estimations de coût global des projets. En effet, il permet d’éviter que des systèmes techniques et architecturaux critiques soient négligés lors du processus d’estimation des coûts. Cela parce que les architectes et les ingénieurs travaillent ensemble sur un modèle collaboratif.

Dans ce cas, il garantit que les estimations de coûts tiennent compte de tous prérequis nécessaires au projet.

« Les entreprises peuvent démontrer leurs compétences en matière d’organisation et de collaboration. Des éléments essentiels pour mener à bien le projet »

Le Virtual Design and Construction améliore la communication et la collaboration

Les deux principaux problèmes auxquels est confronté le secteur de la construction sont le gaspillage et le manque de productivité. Aujourd’hui, certains secteurs ont adopté de nouvelles technologies pour améliorer la productivité des travailleurs. Le secteur de la construction, pour sa part, a pris du retard dans l’adoption des technologies. Celui-ci n’a pas même réussi à améliorer sensiblement la productivité grâce à l’innovation. Lorsqu’une partie d’un projet doit être démontée et retravaillée, cela représente une énorme source de perte de temps et d’argent.

Les entreprises de construction qui utilisent des logiciels de conception et de construction virtuelles permettent de parer plusieurs blocages. En effet, grâce à ces systèmes, elles arrivent à faire communiquer et collaborer les équipes à toutes les phases du processus de conception. Cela peut se faire jusqu’à l’achèvement du projet, ce qui réduit le cloisonnement des tâches et les divergences de conception.

Lorsque les sous-systèmes d’un bâtiment sont conçus séparément, des conflits surviennent invariablement lors de la combinaison des conceptions en un seul modèle. Avec le VDC (Virtual Design and Construction), tous les systèmes sont modélisés ensemble dès le départ. Les entreprises peuvent donc bénéficier des fonctions de détection des conflits du logiciel de modélisation. Ceci dans le but d’éviter les conflits entrainant des retards sur le projet en exécution.

Créer un meilleur système de collaboration et de communication entre les différentes parties impliquées dans un projet de construction, du maître d’ouvrage au concepteur en passant par le constructeur, ingénieurs, bureaux d’études, bureaux de contrôles, les entreprises et les fournisseurs est aussi l’objectif d’IPD (Integrated Projet Delivery).

Le Virtual Design and Construction aide à respecter le planning des projets

Lorsqu’il s’agit d’objectifs de performance pour les entreprises de construction, l’achèvement des projets dans les délais est généralement en tête de liste. Avec le VDC (Virtual Design and Construction), les architectes, les designers et les ingénieurs peuvent travailler ensemble.

Le but principal étant de créer des conceptions visuelles plus précises des projets pour creer de la valeur pour l’étape de construction. Cela permet ainsi une plus grande transparence et un ordonnancement plus précis. Le BIM peut être utilisé pour intégrer un planning avec la 4D et les projections de coûts dans la phase de conception du projet. Lorsque la programmation commence au début de la phase de conception, les parties prenantes du projet disposent de plus de temps pour identifier les obstacles ou d’autres sources potentielles de retard et de les anticiper.

Il est important de se rappeler que le modèle visuel ne raconte qu’une partie de livrable.  Les équipes de conception doivent tirer parti de fonctionnalités du système telles que le calcul du coût des travaux et élaborer un calendrier de construction dès le départ. Cela afin d’avoir un impact organisationnel maximal et soutenir de manière optimale les objectifs commerciaux pour respecter un date de livraison.

C’est quoi l’IPD (Integrated Project Delivery)? Quelle est la relation entre Integrated Project Delivery et le Virtual Design and Construction.

Integrated Project Delivery (IPD) est une démarche de collaboration en matière de gestion de projets de construction qui implique une participation active et précoce de l’ensemble des membres de l’équipe de projet, y compris le client, les constructeurs, les architectes et les ingénieurs, ainsi que tous les sous-traitants et les fournisseurs. L’objectif de l’IPD (Integrated Project Delivery) est de maximiser la valeur du projet pour toutes les parties prenantes en utilisant une planification et une communication efficaces, ainsi qu’une utilisation optimale des ressources.

Le VDC (Virtual Design and Construction) est un des composants de l’IPD (Integrated Project Delivery). La vision de l’IPD et du VDC est de créer un environnement de travail collaboratif et efficace qui permet de minimiser les retards et les coûts inutiles tout en maximisant la qualité et la valeur du projet pour tous les participants.

Comment mettre en place l’IPD (Integrated Project Delivery)?

Pour mettre en place un projet IPD (Integrated Project Delivery) , il est nécessaire de créer un accord de partenariat qui définit les rôles et les responsabilités de chaque partie prenante, ainsi que les modalités de collaboration et de communication. Il est également important de sélectionner une équipe de projet solide et expérimentée, capable de travailler de manière collaborative et efficace.

Les étapes clés de la mise en place d’un projet IPD (Integrated Project Delivery) comprennent la planification précoce et la définition des objectifs, la création d’un modèle de projet virtuel, la gestion des changements et la résolution de problèmes en temps réel, ainsi que la mise en œuvre efficace des solutions.

Le déploiement d’un projet IPD (Integrated Project Delivery) nécessite une communication efficace et une collaboration solide entre tous les membres de l’équipe de projet. Il est également important de disposer de technologies de l’information de pointe pour permettre une visualisation en temps réel du projet et une collaboration en ligne.

Quels enjeux retrouvons nous dans l’Integrated Project Delivery et le Virtual Design and Construction?

Les enjeux clés de l’IPD (Integrated Project Delivery) et du VDC (Virtual Design and Construction) comprennent la gestion des changements et la résolution de problèmes en temps réel, la communication efficace et la collaboration solide, ainsi que la gestion des risques et la prise de décisions en temps opportun.

Les avantages de l’IPD (Integrated Project Delivery) et du VDC (Virtual Design and Construction) comprennent une réduction des coûts et des délais de projet, une meilleure qualité et une plus grande valeur pour le projet.

Suivez-nous, chaque semaine de nouvelles informations